Vai al contenuto principale

Coopération territoriale

La coopération territoriale européenne est l’un des instruments dont dispose l’Union européenne pour résoudre les problèmes au-delà des limites liées aux divers contextes régionaux et pour développer les potentialités de ses différents territoires. Les actions de coopération sont soutenues par le Fonds européen de développement régional à travers trois éléments clés : la coopération transfrontalière, la coopération transnationale et la coopération interrégionale.

De quoi s'agit-il ?

La Coopération Territoriale Européenne (CTE), plus connue sous le nom d’INTERREG, est l’un des deux objectifs de la programmation des Fonds Structurels et d’Investissement Européens (SIE) ou « Politique de cohésion ». Elle est financée en particulier par le Fonds Européen de DÉveloppement Régional (FEDER) et par les États membres, à hauteur d’environ de 9 milliards d’euros, qui représentent 2,7% du budget européen pour la période 2014/2020.

La CTE encourage les divers États membres à coopérer en réalisant des projets ensemble pour échanger leurs expériences et en construisant des réseaux dans le but de combler les déséquilibres existant entre les régions au sein de l’Union européenne.

À qui s’adresse-t-elle ?

La coopération se concrétise à travers les Programmes INTERREG qui concernent des zones géographiques bien définies et sont gérés par des Autorités de gestion qui dépendent des administrations régionales européennes.

À travers des avis, les sujets publics ou privés des différents États membres concernés par un programme donné peuvent présenter ensemble les propositions de financement des projets inhérents aux domaines définis par le programme en question.

Les domaines susmentionnés sont définis pour chaque programme mais, en règle générale, les projets portent sur la compétitivité, la valorisation du patrimoine, la réduction des émissions de CO2, les transports, la prévention des risques naturels, l’éducation ou encore la protection de l’environnement.

Comment fonctionne la CTE ?

Les Programmes INTERREG sont divisés en trois catégories :

  • la coopération transfrontalière (INTERREG A), qui concerne les territoires frontaliers et vise la promotion d’un développement régional intégré entre des régions ayant des frontières communes - maritimes ou terrestres - dans deux États membres, ou plus. Ce type de programmes Interreg constitue la forme principale de coopération pour l’Union européenne, avec 60 programmes.

Interreg Alcotra Italie-France 2014/2020 Interreg Italie-Suisse 2014/2020

  • la coopération transnationale (INTERREG B), qui couvre des zones plus vastes de coopération, comme la mer Baltique, la zone alpine ou les régions de la Méditerranée et engage des partenaires nationaux, régionaux et locaux dans plus de 15 programmes.

Interreg Espace Alpin 2021/2027 Interreg Euro-Med 2021-2027 Interreg Europe Centrale 2021/2027

  • la coopération interrégionale (INTERREG C), qui concerne les 28 États membres de l’Union européenne et vise le renforcement de l’efficacité de la politique de cohésion, à travers l’échange d’expériences et la diffusion de bonnes pratiques entre les diverses régions européennes. Avec 4 programmes (Interreg Europe et trois programmes de mise en réseau : Urbact III, Interact III et ESPON), elle dispose d’un budget de 500 millions d’euros.

Digitourism Destination SMEs

La coopération en Vallée d'Aoste

Du fait de la nature particulière des programmes Interreg, les ressources disponibles pour chaque région, y compris la Vallée d’Aoste, ne peuvent être programmées à l’avance mais augmentent progressivement, en fonction de l’approbation des projets présentés pour chaque programme.

Notre région s’est toujours distinguée par son nombre important de projets présentés et approuvés et a régulièrement obtenu de bons résultats en ce qui concerne le développement régional : à la fin de l’année 2018, 69 projets présentés par la Vallée d’Aoste avaient déjà été approuvés et lancés.

Parmi les programmes susmentionnés, le programme Alcotra représente 70% des fonds Interreg de la Vallée d’Aoste, soit 25 millions d’euros pour 47 projets approuvés. Le programme Italie-Suisse représente près de 25% de ces fonds, soit 9 millions d’euros pour 11 projets approuvés en 2018. Les autres programmes sont le programme transnational Espace alpin, avec 1,8 million d’euros de coût admis et 9 projets approuvés, ainsi que le programme interrégional INTERREG EUROPE, avec un demi-million d’euros de coût admis et 2 projets approuvés.

Contacts et références

Pour en savoir plus

Nouvelles

Un viaggio sostenibile intorno al Monte Bianco

Un viaggio sostenibile intorno al Monte Bianco

Tutte le notizie

Appuntamenti

Tutti gli appuntamenti

Pitem "RISK"

“RISK” è uno dei Piani Integrati Tematici del Programma di cooperazione transfrontaliero Francia-Italia Interreg ALCOTRA 2014-2020

Scopri il progetto

Il comune di Morgex protagonista di quattro progetti transfrontalieri

Valorizzazione del territorio e del suo patrimonio culturale e paesaggistico

 

Scopri il progetto

RestHAlp, ripristino ecologico di habitat nelle alpi

La Regione mette in campo azioni di lotta alle specie esotiche invasive e ripristino ambientale

Scopri il progetto

SKIALP: Sci alpinismo nelle valli del Gran San Bernardo

La cooperazione italo-svizzera crea nuovi servizi per tutti gli appassionati

Scopri il progetto

Commencez un voyage parmi les étoiles avec EXO-ECO

Un voyage en plusieurs étapes qui vous emmèneront vers le ciel, en partant de Saint-Barthélemy, à Nus

Scopri il progetto

Typicalp et Heart VdA: notre engagement pour la protection des produits laitiers

Le premier yaourt entièrement valdôtain est produit par le centre d’expérimentation et de recherche de l’Institut Agricole Régional

Scopri il progetto

MISMI : services de proximité aux personnes

Un projet qui, dans un contexte de montagne difficile, crée des services sociaux et sanitaires de proximité et organise des initiatives pour lutter contre l’isolement. Comme les promenades.

Scopri il progetto

Les anciennes mines de Saint-Marcel sont rouvertes au public

Après sa fermeture, en 1957, la mine de Servette à Saint-Marcel risquait d’être laissée à l’abandon. De concert avec la Commune, la Région a réalisé des travaux de restauration et de mise en sécurité, transformant ainsi ce site minier en un centre d’attraction pour le tourisme culturel et scientifique. Le projet a été financé par le Fonds européen de développement régional, dans le cadre de sa programmation 2007/2013.

Scopri il progetto
Toutes les histoires de projet