Vai al contenuto principale

Lancement du Plan intégré thématique "Pa.C.E."

Le premier plan du Programme Interreg France-Italie ALCOTRA entièrement dédié aux thématiques culturelles

Le pont d'époque romaine entièrementen pierre qui se trouve à Pont-Saint-Martin, en Vallée d'Aoste. Photo de M. Enrico Romanzi (archive Région autonome Vallée d'Aoste)
Le pont d'époque romaine entièrementen pierre qui se trouve à Pont-Saint-Martin, en Vallée d'Aoste. Photo de M. Enrico Romanzi (archive Région autonome Vallée d'Aoste)

Le 19 mai 2021, à partir de 9h30, le PITEM Pa.C.E. sera officiellement présenté à tous les territoires et à toutes les communautés impliquées, ainsi que à toutes les personnalités qui, pour diverses raisons, s’intéressent au projet : administrateurs, chercheurs, opérateurs culturels et touristiques.

Suivez l'événement en live streaming sur la chaîne YouTube de la Région Vallée d'Aoste, ou participez activement via la plateforme Zoom, en vous inscrivant au lien suivant.

Le patrimoine culturel constitue un élément identitaire fort et essentiel d’un territoire, encore plus pertinent en tant que facteur de cohésion pour une aire tel que la zone transfrontalière de l’ALCOTRA. Une région vaste, située à cheval sur la chaîne alpine entre l’Italie et la France, entre les montagnes et la mer ; une zone qui, en ayant partagé plusieurs périodes historiques, témoigne encore aujourd’hui cette stricte communion culturelle.

Ceux-ci les présupposés à partir desquels déménage le PITEM Pa.C.E. (Patrimoine-Culture-Economie) qui, articulé sur l’Axe III « Attractivité territoriale » du programme transfrontalier Italie-France 2014-2020, est le premier plan thématique intégré d’ALCOTRA entièrement dédié aux thématiques culturelles. L’objectif est donc celui d’accroître la capacité de valorisation de notre patrimoine et d’en augmenter l’attractivité touristique et la prise de conscience par ses habitants.

Le PITEM Pa.C.E. est divisé en trois projets simples :

1.       Faire connaître : qui a comme objectif de montrer la richesse culturelle du territoire à travers le recensement, la numérisation et la valorisation ultérieure du patrimoine culturel matériel et immatériel, en identifiant les traces de ce patrimoine répandu mais moins connu, afin de proposer de nouveaux itinéraires thématiques, liés à différentes périodes historiques, pour faire ressortir la spécificité et l'attractivité des territoires de la zone ALCOTRA.

2.      Sauvegarder : qui vise à augmenter le tourisme durable sur le territoire d'ALCOTRA en faisant prendre conscience que la protection des monuments est une partie fondamentale de leur accessibilité et de leur réalisation. Un chemin à partager à travers la réalisation et la compréhension des parcours participatifs nécessaires aux stratégies de conservation et de sauvegarde du patrimoine, à partir de cas d'excellence particuliers.

3.      Découvrir pour promouvoir : qui prévoit, sur la base des données collectées dans les projets simples "Sauvegarder" et "Faire connaître", de créer de nouveaux circuits thématiques et de les faire connaître en activant des actions et des dynamiques participatives sur le territoire.

Un Plan intégré sans doute complexe, ambitieux et exigeant qui a nécessité d’un travail de conception et de construction du partenariat transfrontalier. Un travail démarré en 2016 dont la réelle activité concrète dans les domaines de compétence a débuté en 2019.

La crise pandémique, combinée aux tragiques catastrophes naturelles qui ont ravagé les territoires autour du Col de Tenda et des Alpes Maritimes ont temporairement ralenti l’avancement du projet, mais ils ne l’ont pas du tout arrêté ; au contraire, ils ont repris avec plus d’enthousiasme et d’engagement.